Posts du forum

georgesblanc072
05 juin 2019
In Méditation
Inspiration 5 secondes Apnée 3 secondes Expiration 5 secondes Faire le cycle 7 fois Refaire le cycle 21 Fois La respiration est un support pour développer le calme et la plénitude et le calme de l’esprit. Avec la respiration profonde, les pensées sont moins nombreuses et l’esprit est plus clair. Nous sommes moins agités, moins réactifs et les actions et les paroles viennent du plus profond de notre être. La première chose qui se présente à nous quand on s’assoit pour méditer c’est que nous avons envie de bouger et nous sommes assaillis par les pensées et les émotions. Nous ne sommes pas habitués à trouver le calme en nous et nous sommes habitués à être très sollicité par des perturbations extérieures (ordinateur, téléphone…) alors que la méditation nous invite à l’intérieur de nous même.
0
0
3
georgesblanc072
05 juin 2019
In Méditation
Il faut avoir une posture juste pour optimiser la méditation. Avoir les jambes suffisamment stables : la position en tailleur est idéale (ou alors sur une chaise) Avoir la colonne vertébrale droite : ni trop tendue, ni trop laâche pour avoir une méditation stable Avoir les mains : la main droite peut se poser dans la main gaucge, les pouces se touchant à peine Avoir la nuque très légèrement inclinée vers l’avant Avoir les épaules détendues Avoir le regard dans le prolongement de l’arête du nez, ni complètement fermés ni trop ouvert Avoir la langue à la racine des dents, naturellement posée Ceci nous permet d’avoir une posture détendue qui est un véritable support pour la méditation C’est par l’entrainement à la méditation que nous allons renforcer cette posture et progressivement s’appuyer sur ces points pour stabiliser son esprit.
0
0
2
georgesblanc072
05 juin 2019
In Méditation
Dans nos existences, tout nous pousse à aller vite, à atteindre rapidement nos objectifs mais dans cette recherche effrénée de résultats nous perdons le lien avec nous même. La plénitude et le calme passe par le ralentissement. On peut s’entraîner à ralentir nos gestes et nos mouvements en multipliant par deux le temps pour les accomplir. En ralentissant nos gestes nous devenons plus conscients, plus présents, plus ici et maintenant, moins dans nos pensées et plus dans notre corps, les sensations ont plus de force (les aliments ont plus de goût…), nos sens sont multipliés. En ralentissant, nous sommes d’avantage ici et maintenant.
0
0
2
georgesblanc072
Plus d'actions