L'éveil Spirituel Partie 1: l'illumination du moi.

« Votre propre réalisation est le plus grand service que vous puissiez rendre au monde. » Raman Maharishi


L'éveil spirituel ou illumination: un état de conscience supérieur

La notion d'éveil spirituel, communément associée au bouddhisme et à l'hindouisme, désigne un état de conscience supérieur dans de nombreuses religions et philosophies et l'aboutissement d'une voie religieuse ou spirituelle.


Cette notion évoque traditionnellement une libération totale de l'ego (en tant que « moi » commun) et l'avènement d'une nouvelle conscience unifiée avec l'univers ou avec le divin, selon les croyances. Un tel état de conscience qui ne pourrait, par nature, être défini par les mots, est censé ouvrir l'individu à la connaissance spirituelle, au ravissement de l'âme, à un sentiment de communion ou une perception holistique de l'existence.


L'expression a pris un sens aux contours plus flou dans les courants New Age, où les acceptions et les traductions les plus diverses de la notion sont parfois amalgamées. L'éveil spirituel ou illumination n'est ni un désordre neurologique ni une maladie mentale ni une métamorphose magique.


L'éveil spirituel est l'implantation en soi d'une très forte intuition qui se loge dans notre coeur et notre conscience à un moment ou à un autre de notre vie, souvent quand on a l'impression que notre égo s'écroule devant les exigences du monde extérieur. Cela représente un changement de perspective, une remise en question existentielle.


Celui qui est touché d'illumination ne voit plus le monde d'un point de vue strictement humain limité par les conventions sociales aliénantes. Tout ce qui paraissait absolu devient relatif et tout ce qui paraissait relatif devient absolu. La plus belle et puissante métaphore de l'illumination est celle de la chenille se métamorphosant en papillon.


La personne frappée d'illumination comprend dorénavant que l'être humain n'a jamais été un être supérieur dans l'univers. Elle sait que beaucoup de choses auxquelles les humains aspirent sont des buts futiles comme la richesse, le pouvoir et la reconnaissance.


La personne sait qu'une force supérieure, une suprême sagesse, veille sur elle à chaque instant.

Elle sait que les événements fastes ou néfastes qui se produisent dans sa vie ne sont pas des coïncidences.


Les épreuves et les souffrances qui s'abattent sur son existence servent à sa progression spirituelle ou à l'élévation de son esprit dans un monde en apparence superficiel.


L'étape cruciale pour parvenir à l'éveil spirituel est de cesser d'avoir peur du jugement des autres et de penser par soi-même. Les individus non éveillés s'accrochent à la moindre explication ''rationnelle'' pouvant les apaiser. Ils se complaisent derrière leurs connaissances académiques, leurs diplômes, leur rang hiérarchique et leurs titres honorifiques.


Nous vivons à une époque dans laquelle la bonté et l'humilité sont considérées comme des faiblesses de caractère alors qu'elles devraient être considérées comme des forces.

Nous vivons dans une société dans laquelle le plus fort dénigre le plus faible alors que le plus fort devrait supporter le plus faible. Nous vivons dans une société gouvernée par les plus riches et les plus puissants, mais également les plus corrompus et incompétents.


Les éveillés savent que ce monde artificiel fabriqué par les humains est une imposture, un moyen de contrôle. Ils savent qu'au-delà de ce monde existe une autre réalité: un royaume éclatant de vérité et de beauté où règne à tout jamais l'amour et la justice.

Comment reconnaître le moment de l’éveil spirituel dans sa vie ?

Vous arrive-t-il des choses que vous n’arrivez pas à expliquer ? Votre corps réagit-il différemment ? Avez-vous l’impression d’attirer à vous tout ce que vous pensez ? De simples paroles que vous dites se réalisent-elles comme une prophétie ? Ne vous inquiétez pas, il s’agit peut-être de votre éveil spirituel.


L’éveil en spiritualité peut se voir de diverses manières. Du point de vue religieux, il se traduit par l’aboutissement d’un engagement vis-à-vis d’une croyance. C’est-à-dire que l’individu croit en une chose, il emprunte un chemin qui devrait lui donner accès une émancipation. Quand enfin ce moment arrive, on parle d’éveil. De ce point de vue, c’est que l’individu a réussi à établir une connexion directe entre lui et la chose à laquelle il croit. Ce serait le niveau le plus élevé dans la spiritualité religieuse. Tant le christianisme que les religions hindouiste, bouddhiste et illuministe en parlent.


Hors de la religion, l’éveil spirituel se rattache à la spiritualité, c’est-à-dire un développement personnel orienté vers la spiritualité. Être éveillé, c’est avoir une connexion avec son être réel intime, voir le monde au-delà du point de 3 dimensions d’Euclide, des conventions sociales et des croyances qui nous emprisonnent. L’éveil de la conscience se traduit par une joie infinie, un sentiment d’éternité, une concordance avec soi avec les autres et avec notre entourage muet.


Pour une personne éveillée, il n’existe pas de vérité absolue. Être éveillé, c’est simplement accéder à un niveau de développement spirituel élevé. Comme décrit dans un autre article, le développement spirituel permet une harmonisation entre les deux parties de l’individu.

Éveil spirituel, une remise en question existentielle

Lorsque qu’une énergie spirituelle commence à se manifester, le premier symptôme est la remise en question. L’individu se pose des questions sur sa personne qui suis-je, quelle est ma mission ici, d’où je viens ? L’individu est alors en quête de réponses. Il se rend compte que tout son environnement n’est en réalité qu’un masque. Il se rend compte que l’être humain n’a pas été, n’est pas et ne sera jamais l’être supérieur comme le veulent nos croyances. Si je ne suis pas l’être suprême, qui suis-je alors ?


L’individu ne s’arrête pas tant qu’il n’a pas de réponses. Dans ses recherches, il découvre qu’il possède en lui une partie immortelle et qu’il existe peut-être un autre monde à part le nôtre. L’éveil spirituel est une phase difficile de la vie de tout être humain. Il ne s’agit pas d’un phénomène qui apparaît spontanément, mais c’est le fruit d’un déclic. Sans déclic, pas d’éveil de la conscience supérieure.


Toujours à la recherche de réponses, l’être humain veut découvrir sa raison d’exister sur cette terre, sa mission, sa raison d’être. Lorsque l’énergie spirituelle est présente, l’individu a besoin d’attacher son existence à un objectif transcendantal au-delà des convoitises de chaque jour. C’est cet objectif qu’il essaiera d’atteindre tous les jours de sa vie.


Pour atteindre cet objectif de vie, l’individu s’entoure de personnes qui ont la même vision que lui. Il crée ainsi un réseau dans lequel il peut se sentir à l’aise de parler de ses interrogations et aspirations.


Trouver l’objectif de son existence peut paraître difficile pour plusieurs personnes, mais souvent, il est juste devant nous sans que nous ne nous en rendions compte. Pour parvenir à découvrir votre objectif, je vous conseille une méthode japonaise spirituelle qui permet de vivre pour un éveil spirituel accompli.

Une nouvelle façon de penser et d’agir

Lorsque l’individu se rend compte de qui il est et de ce pour quoi il est fait, il devient une personne nouvelle. Toute sa vie change et ce qu’il prenait pour vérité absolue devient relatif. Il voit et ressent tout de manière différente. Quelqu’un de réellement spirituel prête attention à tout ce qui se passe autour de lui. Il n’existe pas de hasard ni de coïncidence et tout ce qui lui arrive bon ou mauvais à sa raison d’être. Les difficultés ayant pour but son édification.


Prenant conscience de la valeur de l’être humain, il se débarrasse de ses affections et amour pour le bien matériel parce qu’il sait que cela ne lui servira pas dans son monde immortel. Il se contente de satisfaire ses besoins fondamentaux. Aussi, il se débarrasse de toutes les relations inutiles. L’éveil spirituel peut conduire l’homme à être perçu comme ‘fou’ puisqu’il n’a plus désormais la même conception des choses que ses semblables.

La certitude dans l’éveil de la conscience supérieure

Face à l’énergie spirituelle, l’individu ne ressent plus aucune peur face à la vie, la mort, la maladie ou toutes ces choses qui font peur à l’homme standard. Il vit sans crainte dans un monde turbulent. Tout simplement parce qu’il se rend compte qu’il y a un être supérieur, une force supérieure, une douce sagesse qui veille sur lui à chaque instant. Il ne s’agit pas forcément de religion, de Dieu ou de croyances. Mais, l’éveil spirituel veut que l’individu attache son existence à une chose plus grande et noble. Cela même les philosophes antiques et les scientifiques l’ont compris et pour eux, l’être suprême, c’est le ‘principe’. Pour d’autres personne, c’est Dieu.

Énergie spirituelle et fatigue

Il peut arriver un moment de grande fatigue et d’épuisement au cours de votre éveil de la conscience supérieure. N’ayez crainte, il s’agit d’une réaction toute naturelle de l’organisme. En effet, votre organisme n’a pas été programmé pour répondre à ce flux d’énergie spirituelle que génère votre état d’éveil. Le fait de se remettre en question, de remettre en question ses croyances, de lever ces blocages et de se redéfinir autrement demande beaucoup d’énergies. Et il faut du temps à l’organisme pour s’adapter, d’où les moments de fatigue et d’épuisement. Voici d’ailleurs quelques astuces pour lutter contre la fatigue. Avec le temps, vous n’observerez plus de la fatigue puisque votre organisme s’adaptera. L’éveil spirituel veut que vous y allez en prenant soin de votre bien-être. Donnez-vous du repos lorsqu’il le faut et vous verrez que tout rentrera dans l’ordre.


598 vues
190 Rue de Coiseaux
60130
Le Plessier-sur-Bulles
 
06 61 65 12 15